A- A= A+

Juigné-sur-Loire, France
Instagram

Avec l’installation des chaleurs estivales et la baisse du niveau des eaux dans la Loire et les rivières, la préfecture de Maine-et-Loire rappelle que des
cyanobactéries sont susceptibles de se développer.

“Les mesures de surveillance du milieu dans le département du Maine-et-Loire ont permis de détecter l’apparition sur la Loire de petits amas d’algues noirs flottants au gré du courant et s’accumulant derrière les obstacles.”

Parallèlement le réseau des vétérinaires a déclaré à la DDPP, 4 suspicions d’intoxications de chiens dont 3 mortalités entre le 30 juillet et le 2 août 2020. Il convient particulièrement d’empêcher les chiens de se baigner ou de s’abreuver en bordure de Loire et d’éviter les zones particulièrement touchées par ce phénomène.

Les symptômes possibles pour l’animal : dans l’heure suivant l’ingestion de l’eau ou d’algues contaminés : nausées, vomissements, tremblements, faiblesse musculaire, convulsion, coma.

Il est rappelé qu‘il est strictement interdit de se baigner dans la Loire compte tenu des risques importants de noyades associées aux zones de courant imprévisibles et fortement déconseillé dans les autres cours d’eau et plans d’eau non surveillés. Une surveillance étroite des enfants doit être assurée au bord de l’eau.

Les mesures d’hygiène générale permettent d’éviter les risques pour la santé humaine :

  • Éviter de manière générale de toucher tout objet ayant été en contact avec les algues sur les plages et grèves (cailloux, bois…) ;
  • Ne pas pratiquer d’activités nautiques dans des zones où des amas d’algues sont accumulés ;
  • Éviscérer et étêter les poissons (petite friture).

En cas de doute, consultez votre vétérinaire

Se tenir informer : http://www.maine-et-loire.gouv.fr/ – Twitter/Facebook : @prefet49